Forum des « Forces du Malt »
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Adhésion 2021

Lun 14 Déc 2020 - 16:04 par rieppe

Voici les infos pour les adhésions 2021

En ligne c'est par ici sur HelloAsso.

C'est possible directement auprès d'un membre du groupe de gestion en espèce ou en chèque, par exemple lors d'un …

Commentaires: 0

Adhésion 2020

Mer 8 Jan 2020 - 19:20 par eollyne

Pour votre renouvellement d'adhésion ou pour votre première inscription à l'association (5€ dans les deux cas voir un peu plus si vous le souhaitez a prix libre ), cela peut se faire :

En …

Commentaires: 1

-37%
Le deal à ne pas rater :
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Dragon Ball ...
43.99 € 69.91 €
Voir le deal

1er brassin, coin coin (golden beverius)

+6
coxoo
uncle_acid
RedTurtle77
rieppe
NoWing
Point-Bar
10 participants

Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par Point-Bar Lun 3 Mai 2021 - 17:13

Or donc, le 1er brassin. 

Je vous passe évidement les détails techeuniques bien relous et les multiples aller retours chez les enseignes de bricolages du coin pour trouver le matos correct pour adapter ce fichu robinet d'évier au f*cking tuyau de l'échangeur à plaque.
A m*rde, ça y'est je suis déjà vulgaire après à peine une phrase, ça démarre mal !  Mdr

Reprenons. 

Vendredi matin, nous démarrâmes  de bonne heure une bonne journée de ... BRASSAGE. Ah non, fallait d'abord tester le matos. 
DOOOONC. A 17h27 (!!!) : allumage du feu sous la casserole de 35 litres remplie à hauteur de 20 litres prometteurs.  Youhou !

Objectif : une golden beverius en tout grains, via le kit de brewbrew qui va bien. Pour les 2 premiers brassins, j'ai opté pour des kits pour pas avoir à gérer les dosages de grains, de levures, toussa toussa. 
Pils 3 EBC (orge), Münchener 15 EBC (orge), houblons Hallertau Hersbrucker


20 minutes plus tard, on balance le malt concassé (mais comment savoir s'il est de la bonne taille ??? ) dans une eau 5° plus chaude que la T° du 1er pallier. Catastrophe, ma bière est fichue/dégeu/ratée : la T° sensée redescendre au bon degré reste désespérément à 5 degré au dessus !!! 
Bon, je lis deux trois trucs sur les paliers non respectés sur les internet et je me détends un peu. On poursuit l'empattage et ses paliers successifs, ça se passe bien. On fait du stop and go sur le feu, en surveillant pas mal. 
12 min à 52°C (plutôt 56 donc ) ; 30 min à 63°C  ; 40 min à 72°C; 1 min à 78°C

1er fail: j'ai oublié de faire le test de l'iode. Donc on ne saura jamais si tout mon amidon a été converti en sucre. Bien joué smarties. 

19h42, c'est parti pour la filtration. On s'est servi du broc pour transvaser la maïche, je me suis longuement posée la question si on pouvait la faire passer par le robinet de la cuve. On a eu peur que ça bouche, donc on opté pour le broc, avec pas mal d'oxygène du coup.
Sans indication sur la quantité de flotte nécessaire pour le rinçage, on a fait cuire à 78° que 10l. Pas suffisant, on a du remettre à cuire 5l. Pendant ce temps là, on a veillé à ce que les drêches soit toujours humides. 
Je suis scrupuleusement la recette, qui ne parle pas de faire recirculer. Gros sujet avec ma meuffe parce qu'elle a lu sur des sites à droite à gauche qu'il fallait laver les drêches de cette manière! Certes, mais moi je suis bête et con, je suis la recette de mon matos, et là dedans ils disent pas ça. Muhahah. Donc nous voilà avec un moût pas hyper hyper bien filtré, mais tant pis. 24 litres dans la cuve. 
20h48: ça y'est, on démarre la cuisson. 
Je balance mon candy à 98°, sans suivre la recette ( Folie !!!) qui me disait de le mettre après 15mn de cuisson. Mais comme j'ai jamais compris si les durées indicatives ça cause du début de cuisson avant ou après ébullition ... je m'suis dis ok pour l'entorse au règlement. 
Le houblon est balancé dès le démarrage de l'ébu.
A partir de là, on a compté une heure de popotte en remuant de temps en temps. Rien n'a débordé, le matos est cool. 

Et alors là mes aïeux, c'est le début de la fin. 
En gros depuis le départ, la notion de désinfection et de stérilisation ça m'a grave pris la tête. J'ai tellement peur d'avoir une bière imbuvable pour une bête histoire d'hygiène que je me suis focus là dessus du début à la fin ... à en faire des p*tain de c*nneries, pardonnez mon langage. 

Donc. Le refroidissement. On avait testé le matos : tout était ok. Sauf qu'on avait vidangé dans un jerrican, qui donc était plein. La vidange cette fois-ci devra donc se faire "classiquement" dans l'évier... Hum hum. Oui, mais non. Evier bouché.  Prix
Tuyau redirigé à l'arrache dans le chiotte à proximité. Moi bloquée sur le chiotte pour maintenir le tuyau.  Ma meuffe en galère avec la cuve qui ne voulait pas se vider la saleté, le refroidisseur nous a joué un sale tour sans qu'on sache pourquoi comment. 
Vite vite vite ! Qu'est-ce qu'on fait ??? Va y ouvre la fenêtre de la buanderie on balance la flotte dehors ... ok ! mais euh je fais comment pour fermer le robinet j'y accède pas là ?? j'en sais rien, démerde toiiiii.... 

Voila. Bon. Crise, énervement, flip que la cuve de fermentation se contamine ( ... ) avec nos conneries.
Le tuyau d'évac' finit pas atterrir dehors: nous voilà avec le moût qui sort à une T° indéfinie ( car plus de thermomètre stérile ... ) mais a priori "frais". 

Avec tout ça, j'avais pas préparé ma levure moi ! ( en sachet ). Donc je pars m'activer en cuisine. Et arrive la fin de la cuve, vous savez, les litres qui sont EN DESSOUS du f*cking robinet ?!! Qu'est-ce qu'on fait ? Vas y penches la cuve, ça marchera peut être? Non? Rha m*rde, on fait quoi il en reste grave là?  J'en sais rien ! Vas y tant pis, on laisse. 
...
4 litres. 4 litres on a laissé au fond de la cuve.  No  Dites moi que ces 4 litres ne sont pas, en plus, les plus intéressants pour les propriétés de ma bière? !  Et puis alors, comment on fait pour tout récupérer du coup?

Et ma levure ? Ben elle est pas prête du coup !! Me voilà donc à la faire, : 
2è fail : pas de réajustement du dosage alors qu'on a 4 litres en moins,
3è fail : elle n'a pas reposée les 10 minutes indiquées. A peine 5 le temps de faire le prélèvement pour la mesure de la densité.

( et là, je m'aime. Combien je prélève à votre avis ? 10 cl histoire d'avoir une bonne base ? Ah bah non ! 20 cl !! affraid  bah oui, on ne sais jamais, et puis comment ça marche le densimètre on en sait rien, alors ..  ) 
Bon. Densité à 1058 a priori, mais je suis infoutu de dire à quelle T° on était, donc bon. J'ai pris la t° dans l'éprouvette, c'était à 24°. Sur le papier, la densité initiale est sensée être à 1068, je pense qu'on en est loin, mais j'en sais rien. 

4è fail : toujours ce flip de la contamination, j'ai complètement zappé la phase d'oxygénation. Genre, complet. Même pas ça m'a traversé l'esprit. J'ai vite fait remué pour mélanger la levure, mais c'est tout. 

23h, le fermenteur est fermé, barboteur installé. Le tout mis dans une pièce à 21° constant, volet baissé. 
Minuit : la brasseuse en kit est couchée, vidée, exténuée. Le matos lavé et rangé. 

3h du mat': impossible de dormir, je ne cesse de relire toutes les étapes et toutes les erreurs commises. Je vais voir le fermenteur : il a commencé son activité et les odeurs commencent à affluer. 

H+35 : le barboteur s'est calmé, les odeurs commencent à diminuer. Il y a un beau dépôt marronnâtre au dessus de la ligne de flottaison du liquide. 

Il me reste maintenant 4/5 jours pour tenter de percer un grand mystère : fermentation secondaire ou mise en bouteille dès maintenant ?? C'est tellement pas claire sur mes "recettes", je m'y perds complet. 
Bon a priori, tout le monde sur cette recette fait une semaine de primaire, puis deux de secondaire. 
Et je dois rajouter du sucre pour la fermentation en bouteille? Pareil: pas clair. Je lis à droite et gauche qu'il faut en ajouter effectivement, qu'il n'est pas fourni dans la boite. Bon bon bon. 

Et enfin la question du transvasage : je n'ai qu'un seul seau de fermentation. Du coup, faut transvaser le précieux liquide dans un seau lambda, puis le remettre dans le fermenteur ? Le tout en faisant gaffe à la désinfection de tout ce petit monde ?! Des frayeurs en perspectives, je le sens !! 

Je reviendrais raconter la suite de mes aventures.

En tout cas, on s'est bien marrées. Et franchement, c'est le principal. J'ai tellement passée une semaine pourrite de stress avant ce 1er brassin, que je suis bien contente que le jour J on ait dédramatisé le truc. A quand le prochain ?? !

Point-Bar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 37
Localisation : Toulouse - Papus

lapetitehuguette et RedTurtle77 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par NoWing Lun 3 Mai 2021 - 17:36

Un premier brassage normal en somme, plutôt pas mal même j'ai l'impression  Smile


Voilà ce que mes modestes compétences me permettent de dire :
- test à l'iode : tu le fera la prochaine fois pas très grave il me semble, au pire tout l'amidon n'a pas été converti et il aurait fallut prolonger l'empatage 
- Rinçage avec de l'eau à 78°C, très bien (quoi je fais comme ça aussi en tous cas Very Happy )
- Pas de "réajustement" de la quantité de levures pour 4l en moins : aucun pb
- oxygénation vu ce que tu dis sur la première phase de fermentation ça à l'air d'aller Wink 
- la première phase de fermentation (tumultueuse) semble finie, il faut laisser faire la seconde parfois appelé secondaire, là c'est plus long. Disons 2 semaine, après il faut que la densité soit proche de la densité finale attendue et n'évolue plus pendant plusieurs jours pour valider que c'est fini. Au pire quelques jours de plus ne font pas courir un grand risque.
- Enfin oui il faudra rajouter du sucre lors de la mise en bouteille pour que ça refermente un peu pour assurer la carbonatation.

Je ne crois pas avoir trop dit de connerie mais d'autres rectifieront si besoin ;-)

Encore bravo pour ce premier brassage  Santé
NoWing
NoWing

Messages : 168
Date d'inscription : 11/09/2019
Localisation : Tournefeuille

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par rieppe Lun 3 Mai 2021 - 18:48

Haha, beau roman.

J'ai pas retenu toutes les questions que tu te poses mais, la remarque globale c'est reste zen ^^

Si je reprends tes fails :
- Test à l'iode : C'est peu probable qu'avec les temps de palier que tu as eu l'amidon ne soit pas converti, je pense que c'est pas la peine de s'inquiéter pour ça.
- Dosage de la levure : C'est pas grave si t'as un peu de levure en plus, c'est peut être même mieux parce que je ne sais pas ce qu'ils prévoient dans leurs kits.
- Laisser reposer la levure, ça veut dire que tu l'a réhydratée ? Pareil je pense que ça ne pose pas de souci, beaucoup de brasseurs mettent le sachet directement dans le moût.
- L'oxygénation : Pour les levures sèches c'est pas trop grave en général parce qu'elles sont un peu prévues pour.

Pour ce qui est des transferts, c'est pas la peine de t'embêter avec ça avant l'embouteillage je pense. Ya autant de désavantages que d'avantages, peut être même plus de désavantages.

Pour les temps de fermentation, laisse la tranquille un petit peu, la levure va nettoyer les potentiels goûts qu'elle a apporté, même si tu ne vois pas d'activité dans le barboteur, elle est surement active quand même.

Et pour le sucre, le plus simple c'est de faire un sirop et de le mélanger à la bière (là par contre il faudra la transférer, ce pas mélanger dans le fermenteur sinon tu vas remuer toutes les levures qui sont tombées au fond). Ca permet d'avoir un sucrage plus homogène dans ta bière et éviter que tu aies des bouteilles avec plus de gaz que d'autres.

Sinon t'as eu raison de faire attention au coté sanitaire, c'est le plus important, dès que ton moût est refroidi faut faire très attention.

_________________
Rieppe
rieppe
rieppe

Messages : 2194
Date d'inscription : 15/12/2017
Age : 36
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par RedTurtle77 Lun 3 Mai 2021 - 18:58

Ahaha belle épopée ^^! Clap
Ça m'a fait penser que j'ai possiblement fait un fail comme toi: l'oxygénation. Genre moi j'ouvre le seau, je balance les levures et je laisse faire, sans rien toucher et sans remuer (cette peur de la contamination,aussi).
Ça donne quoi si on rate cette étape?

[Edit: j'ai ma réponse ^^)
RedTurtle77
RedTurtle77

Messages : 53
Date d'inscription : 16/02/2021
Age : 30
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par rieppe Lun 3 Mai 2021 - 19:10

C'est toujours mieux d'aérer hein faut pas comprendre que c'est inutile. Mais avec les levures sèches c'est moins grave je pense.

_________________
Rieppe
rieppe
rieppe

Messages : 2194
Date d'inscription : 15/12/2017
Age : 36
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par uncle_acid Mar 4 Mai 2021 - 10:47

Joli récit d'une première brasse!

Un truc qui marche pas mal au début pour ne rien oublier c'est de faire un liste des choses à faire dans l'ordre sur un papier et dérouler le process. Dans un journée de brassage il y aussi pas mal de temps morts (genre quand on attend que ça chauffe la marmite) , utiliser ces temps morts pour préparer l'étape suivante (réhydratation des levures , désinfection du matériel et du fermenteur) , ça permet de gagner un peu de temps.

Sinon un bon vieil adage anglais qui marche bien : "Keep cool and have a homebrew" !

uncle_acid

Messages : 402
Date d'inscription : 01/02/2019
Localisation : Lavaur

rieppe aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par RedTurtle77 Mar 4 Mai 2021 - 12:40

@rieppe a écrit:C'est toujours mieux d'aérer hein faut pas comprendre que c'est inutile. Mais avec les levures sèches c'est moins grave je pense.  
Du coup il faut mélanger (avec une cuillère désinfectée) au moment de mettre les levures?
RedTurtle77
RedTurtle77

Messages : 53
Date d'inscription : 16/02/2021
Age : 30
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par coxoo Mar 4 Mai 2021 - 12:51

L'oxygenation c'est super important pour avoir une fermentation efficace et propre (mais c'est pas un drame non plus hein ^^)
Le mieux  c'est de transvaser dans le fermenteur en faisant tomber le mout depuis le plus haut possible.

coxoo

Messages : 272
Date d'inscription : 08/03/2019

fat freddy et RedTurtle77 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par rieppe Mar 4 Mai 2021 - 13:06

Ouais.

Tu peux aussi fermer hermétiquement et secouer. ^^

_________________
Rieppe
rieppe
rieppe

Messages : 2194
Date d'inscription : 15/12/2017
Age : 36
Localisation : Toulouse

RedTurtle77 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par RedTurtle77 Mar 4 Mai 2021 - 13:09

Ok ^^
RedTurtle77
RedTurtle77

Messages : 53
Date d'inscription : 16/02/2021
Age : 30
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par C2dric Mer 5 Mai 2021 - 11:45

Joli moment de bravoure.
Ca me rappelle plein de souvenirs Mdr
C2dric
C2dric

Messages : 1477
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 48
Localisation : Toulouse (Papus)

lapetitehuguette aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par Roux2Secours Sam 8 Mai 2021 - 17:57

Arretez le café !
Les levures  ca aiment pas le stress Wink
Sans me moquer , j'ai bien ri en lisant vos aventures . Assez classique en somme car la plupart des brasseurs vivent de grands moments comme ceux ci .

Roux2Secours

Messages : 1578
Date d'inscription : 28/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par lapetitehuguette Dim 9 Mai 2021 - 12:04

Superbe récit, ca rappelle des souvenirs en effet.
Pour te rassurer sur le test à l'iode, 80 brassins au compteur et j'ai jamais ressenti le besoin d'en faire un.

Deuxième chose, pour commencer c'est toujours mieux d'aller au plus simple. Monopalier, smash, etc...

Et les transferts... Oublie sincèrement. Le jour où tu auras réellement besoin tu sauras pourquoi.
lapetitehuguette
lapetitehuguette

Messages : 1162
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 35
Localisation : Auterive

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par Point-Bar Ven 21 Mai 2021 - 17:16

Bon ....
Ce week end je mets en bouteille ! En espérant que ça ressemble à une bière héhėhė.
3 semaines à fermenter tranquilou dans sa cuve, on verra bien !
J'ai finalement opté pour un transvasage comme indiqué par riepp, histoire de virer les levures, et bien mélanger mon sucre. Je vais tout passer au chempro, y compris les 48 bouteilles de 33cl proprement lavées le wé dernier !
Ypeeee !
Hâte de goûter toussa en tout cas.

Point-Bar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 37
Localisation : Toulouse - Papus

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par fat freddy Sam 22 Mai 2021 - 10:07

J'avais pas vu passer
Sur tes psychoses oxygène
A chaud, pas d'oxydation les gaz se dissolvent à froid  et très mal à chaud
Mais c'est une psychose assez courante même chez les brasseurs plus confirmés

Oxygéner avant de lancer les levures est important car la première phase de la fermentation est la reproduction des levures qui se fait en aérobiose, c'est généralement un point négligé qui a une grande importance

Passer les bouteille au chemipro oxy est une grosse connerie, c'est un oxydant que tu vas introduire au moment où la bière est froide et sensible à l’oxygène
fat freddy
fat freddy

Messages : 928
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lot

Revenir en haut Aller en bas

1er brassin, coin coin (golden beverius) Empty Re: 1er brassin, coin coin (golden beverius)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum