Adhésion 2018

Lun 4 Déc 2017 - 13:42 par Fantomas

Yo,

Pour votre renouvellement d'adhésion ou pour votre première inscription à l'association (5€ dans les deux cas), les FDM innovent pour vous permettre de se faire:

En ligne:


Commentaires: 0

S'inscrire à l'association Les Forces Du Malt - et puis c'est quoi cette asso?

Dim 6 Mar 2016 - 12:13 par punxrull (aka Trésor)

Pour ceux qui passeraient par hasard sur ce forum, petite explication sur ce que sont Les Forces Du Malt :

L'association Les Forces Du Malt est une association basée à Toulouse regroupant des …

Commentaires: 0


Pas si fou que ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Mer 2 Nov 2016 - 0:16

Salut salut !

Voici un retour sur notre 1er brassin qui est finalement assez classique. Les fleurs et autres ingrédients c'est pour la prochaine fois Wink
Avant tout, merci pour vos conseils, le prêt de matériel et le malt Smile

Ingrédients :
2,50 kg Pale Malt 
1,00 kg Munich Malt
1,00 kg Malt de blé tendre (froment)
0,25 kg cara Bohemian Malt  (200 EBC)
0,25 kg Melanoiden Malt

C'est à dire 5kg de malt. On a fait un BIAB avec 19L d'eau (montagne noire s'il vous plait) et on a rincé avec juste 3.5L. Total eau : environ 23L.
Empâtage avec eau à 69°C pendant 1h20. Ca a varié entre 64 et 69°C (on a chauffé puis mis la cuve dans un carton avec de la laine de bois comme isolant et on réchauffé à un moment).

Ensuite on a atteint 76°C au bout de 20min. Puis mash out à 76°C (76-79) pendant 10min.
On a sorti le sac, rincé puis égoutté dans une passoire et dans une autre cuve. Le sac a été fortement pressé pour récupérer le max de mout (à la fin on avait un jus grisâtre). On a aussi utilisé une essoreuse à salade.


Mesure de la densité avant ébu : 1065 (corrigé).

Ébullition atteinte au bout de 10min.
9,00 g Jarrylo [15,20 %] - ébullition 60,0 min
14,00 g Hallertau Blanc [8,50 %] - Aromatique 15,0 min
10,00 g Jarrylo [15,20 %] - Aromatique 15,0 min
8,00 g Galena [13,60 %] - Aromatique 15,0 min
7,00 g Jarrylo [15,20 %] - Aromatique 5,0 min
Total houblons : 48g

Refroidissement naturel. Mesure de la densité le lendemain : 1071.
Mise en fermentation dans une dame-jeanne.



On fait un transfert primaire-secondaire demain pour éliminer du dépôt.
Puis environ 2 semaines en secondaire et 1 semaine de garde à 4-5° (pour essayer de clarifier tout ca).

Quelques galères pour coudre le sac en coton (organdi).

La tenue de la température d’empâtage a été un peu galère mais l'important c'est qu'on est pas monté trop haut.
La filtration a été longue, le sac ne se vidait pas très bien. On a fini avec le sac dans la passoire dans une autre cuve (il devait rester environ 1L de mout). Ca a du prendre 1/2h avec passoire, pressage et essoreuse.
Le houblonnage a été fait dans un grand sac aussi.

Paramètres beersmith :
DI estimée : 1071
amertume : 38 IBU
couleur : 30 EBC
Alc : 7,3%
DF estimée : 1016

A déguster lors d'un prochain apéro fdm !
Julien

PS : on utilisera un serpentin refroidisseur la prochaine fois

avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Mer 2 Nov 2016 - 10:13

Je n'ai pas bien compris ton histoire de transfert en secondaire. Vous avez transféré le lendemain du brassage ? 

Par curiosité : quelle souche de levure ?

Après, c'est un très bon rendement que vous avez obtenu.
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tofito le Mer 2 Nov 2016 - 10:38

Sympa votre ptit reportage en photo!
Attention quand-même à pas trop presser les drêches, ça peut extraire des tannins, non-désirés dans la bière.
avatar
Tofito

Messages : 726
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Mer 2 Nov 2016 - 12:22

Cédric, en fait on a pas encore fait le transfert en secondaire.
C'est le 1er transfert de la cuve d'ébu vers le fermenteur (dame jeanne) qui a été fait le lendemain du brassage afin de laisser le mout refroidir. Donc ya 1 semaine.

Je compte faire le 2eme transfert (primaire vers secondaire) aujourd'hui mais j'hésite.
J'ai lu quelques forums qui indiquent que c'est pas si utile que ça (on peut clarifier en faisant une garde au lieu d'une secondaire, les nouvelles levures et petits volumes de bière en fermentation ne créent pas de mauvais gouts ou autolyse ou je sais pas quoi etc...). Et le risque d'infection m'inquiète un peu, donc si je peux me passer d'un transfert en secondaire ca serait bien.
Mais vu l'état de ma dame jeanne (cf. photos ci-dessous, tu peux cliquer dessus pour agrandir), je pense que c'est nécessaire pour enlever les plus gros dépôts. J'ai peur d'avoir extrait des tanins lors de la filtration extrême qu'on a faite. Dans les différentes couches de dépôts qu'on a, ya peut etre des trucs qui peuvent donner des mauvais gouts ?

Y a un dépôt marron foncé compact tout au fond sur 1-2 cm.
Un dépôt blanc épais (qui doit correspondre aux levures je suppose) sur 4-5cm.
Et un dépôt grisâtre avec des trainées qui semble pas très épais (c'est peut etre juste un dépot sur la paroi lors de la sédimentation) sur 9cm.
En tout ya 23cm de mout dans la dame jeanne.


Pour la levure, c'est une safale US-05.

Tofito, oui je me demande si on est pas allé trop loin dans la filtration vu les dépôts qu'on a scratch
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Mer 2 Nov 2016 - 12:38

Une semaine, c'est court. Je laisserai encore en fermentation pour une semaine.

A titre perso, si je ne dry-hop pas, je ne transfère pas en secondaire.
Tu clarifieras avec une bonne garde à froid.

Attention à la lumière avec ton fermenteur. La bière n'aime pas du tout y être exposée.

Après, çà reste mon approche, d'autres aurons certainement une autre vision.
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tofito le Mer 2 Nov 2016 - 17:34

Pas de panique:
- la couche du dessus (avec traînées) c'est juste du dépot contre la paroi inclinée de la damejeanne, comme tu l'avais préssenti.
- le dépôt marron du fond ça doit être des résidus de l'ébullition (cassure, ptits bouts de houblon, etc)
- la grosse couche blanchâtre c'est en effet la levure qui commence à sédimenter car 90% du taf est fait au bout d'une semaine (mais il reste 10% très importants pendant les prochaines semaines!)

A ta place je laisserais tel quel pendant encore 10-15 jours minimum. Si vous faites un dry hopping: transfert avant, si pas de dry hopping: transfert juste avant le ressucrage/embouteillage. Une garde à froid pendant qqs jours aidera à bien clarifier la bière, là à ce stade c'est normal que ce soit boueux..
De toute façon si des tannins ont été extraits pendant la filtration, c'est pas un transvasement qui réglera vraiment le problème.
avatar
Tofito

Messages : 726
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Gamb le Mer 2 Nov 2016 - 17:42

Bien ouej ! Ca c'est bien passer pour une première (si je me trompe po).
avatar
Gamb

Messages : 932
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tabasco le Mer 2 Nov 2016 - 18:51

Bravo teted'endive, bien cool les photos! Nous aussi nous sommes dans les premiers brassins, et beaucoup interrogations, on a toujours peur de foirer un truc Smile
avatar
Tabasco

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2016
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Jeu 3 Nov 2016 - 2:34

D'acc, je vais prolonger la fermentation primaire.
Pour la secondaire, je pensais ne pas en faire une car pas de dry hoping. Mais vu la quantité de dépôt j'hésite maintenant. Je vais m'en tenir à vos conseils et ne pas la faire, juste une longue primaire et une garde à froid pour clarifier.
A ce sujet, une garde à froid d'une ptite semaine ca risque pas de faire sédimenter toute la levure et/ou de la faire dormir ? Y a pas un risque pour la refermentation en bouteille ?

Cédric, Oui j'ai juste sorti la dame jeanne pour la photo, sinon elle est dans une caisse entourée d'une couverture et dans un endroit sans lumière directe Wink

Tabasco, merci pour les encouragements ! Vous avez brassé quoi du coup ? Et vous avez pu déguster ou c'est encore en fermentation ?
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Roux2Secours le Jeu 3 Nov 2016 - 8:15

nickel ! il suffit de patienter encore un peu pour terminer la fermentation genre 15 jours ; une petite mise au froid pour clarifier , et vous aurez une première petite bière pas degueu a boire :p
congratulations !
APERO !!!!!

Roux2Secours

Messages : 655
Date d'inscription : 28/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Jeu 3 Nov 2016 - 10:15

Claquage à froid et referementation en bouteille : jamais vu ou entendu parler de problème.
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Gamb le Jeu 3 Nov 2016 - 10:20

Plop

Il y aura toujours quelques cellules de levure qui vont rester en suspension dans la bière. A part filtrer, ya pas de moyen de la virer entièrement (ou en pasteurisant Very Happy).
De mon point de vue, la garde au froid est très importante pour la finalisation de la bière. Si tu comptes embouteiller avec la bière très froide, baisses un peu le sucrage (je vais du 5g/L pour une bière pale assez carbo) car visiblement, du CO2 serait déjà dissout dans la binouze car lorsqu'elle est très froide (0-5°C) le CO2 s'y dissout très facilement.

Tcho !
avatar
Gamb

Messages : 932
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Lun 7 Nov 2016 - 15:14

Ok, je pars donc sur 3 semaines de fermentation en primaire, pas de secondaire, et une petite semaine de garde à froid à environ 4°C.

Par contre Gamb, avec beersmith, on peut calculer la quantité de sucre en indiquant la température de la bière, et en mettant 4°C, ca me donne du 3g/L. C'est pas un peu faible ?
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Gamb le Lun 7 Nov 2016 - 15:48

Plop

Ca dépend du style de bière, de mes essais, ça commence à être bien à 5g/L pour une pale bien carbonatée. 4g/L pour un stout, là je le trouve un poil trop carbo pour le style, j'embouteille entre 2 et 5°C.
J'ai pas beersmith, j'ai test sur une suite de brassin, parti de 7g/L et la je suis à 5g/L, peut encore baiser de 0.5 ou 1g même je pense.

Donc ton logiciel ne dit pas forcément des conneries. Si t'es pas certain d'avoir atteint ta DF, joue la prudence pour éviter la surcarbonatation. Bon avec 3 semaines de fermentation, la DF devrait être largement atteinte Wink

A++
avatar
Gamb

Messages : 932
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Lun 7 Nov 2016 - 16:22

Depuis que je claque à froid, j'ai des bières over-carbonatés.
Et pourtant je ne fais que baisser mon taux de sucre à la mise.
Et j'ai découvert ici pourquoi, il y'a quelques temps.
Je suis actuellement sur du 5g/l et pense encore descendre mon taux de sucrage ...
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Mar 8 Nov 2016 - 11:28

Ca marche, merci pour les commentaires Smile
Je vais sucrer à 4 ou 5g/l, à voir suivant la DF.
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tofito le Mar 8 Nov 2016 - 12:30

C'est la t° max entre la fin de primaire et l'embouteillage qu'il faut prendre en compte, pas la t° d'embouteillage elle-même.
En fait la bière dégaze plus quand elle est chaude, donc une garde à froid a juste comme conséquence que le dégazage de la secondaire soit plus faible (= il reste plus de CO2 dissout).
Si la bière a été en secondaire/garde à 20°, la saturation en CO2 est à certain niveau et il ne s'en génère plus (car plus de fermentation). Si ensuite pendant 2 jours tu cold crash à 3°, la capacité de saturation de la bière est bien plus importante, sauf qu'il ne s'en génère plus depuis longtemps... or c'est pas le froid qui va faire re-rentrer le CO2 dans la bière (sauf si bcp de pression, et là ça s'appelle de la carbonatation forcée) donc la saturation en CO2 sera celle de la t° la plus chaude à laquelle a été la bière une fois qu'il ne se génère pas de CO2, c'est-à-dire 20°.

Je sais pas si c'est clair..? Y'a ce sujet très intéressant qui en parle: https://www.brassageamateur.com/forum/ftopic24430.html
avatar
Tofito

Messages : 726
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Mer 16 Nov 2016 - 15:46

Salut Tofito !

J'avais un peu mis de coté la bière, je viens de regarder ton lien et le tableau, c'est très clair.

Du coup je vais pas baisser énormément le taux de sucre car après un peu plus de 3 semaines de fermentation primaire+secondaire à environ 18°C, je pense que la fabrication de CO2 s'est quasiment arrêtée et c'est pas en continuant à 4° pendant quelques jours que ca va continuer à produire du CO2 et saturer ma bière.

En tout cas je sais pas comment on peut dissoudre du C02 à froid car en fermentation haute, en dessous de 10°C la levure fait dodo donc plus de production de CO2...
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Mer 16 Nov 2016 - 15:49

On parle du CO2 résiduel au dessus de ta bière, qui peut être ré-absorbé par la bière. Pas de la production à ce stade avancé.

Tiens nous au jus. Ou mieux ... fais nous goûter  Very Happy
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tofito le Mer 16 Nov 2016 - 16:37

C2dric a écrit:On parle du CO2 résiduel au dessus de ta bière, qui peut être ré-absorbé par la bière. 
scratch euh non le tableau parle du CO2 résiduel dissout dans la bière.

Si tu as de quoi mettre ton fermenteur sous pression, oui le CO2 echappé peut être ré-absorbé.
Si ça reste à pression atmosphérique, non (ou très très très peu). Car c'est pas la levure qui va faire pénétrer du CO2 avec ses ptits bras musclés...

J'suis dans les histoires de fûts et de carbonatation forcée en ce moment, donc CO2/pression/température j'en rêve la nuit!  Laughing
avatar
Tofito

Messages : 726
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Mer 16 Nov 2016 - 16:42

Merci pour les précisions.
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Gamb le Mer 16 Nov 2016 - 16:51

De mon expérience, même sans fermenteur pressurisé, ya quand même une différence de carbo entre une bière chaude et une froide.

Je suis passé de 7 à 5g/L lorsque j'ai commencé les gardes au froid (même setup de fermenteur, levure, etc).

Peut être que je suis dans l'erreur.
avatar
Gamb

Messages : 932
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Mer 16 Nov 2016 - 16:57

Sans avoir de justifications techniques, j'ai rencontré le même genre de surprises.

Maintenant que je fais des bonnes gardes froid, je suis obligé de moins carbonater, sous menace d'avoir des bières over-carbonatées.
Il n'y a que peu de temps que j'ai fait le lien entre la garde à froid (parfois longue) et mes excès de carbonatation.

Gamb, si tu es dans l'erreur, nous le sommes ensemble ...
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tofito le Mer 16 Nov 2016 - 19:12

Je comprends bien vos expériences, mais je ne me les explique pas...
Prenons 2 exemples, sur une même bière:

* Cas 1:
- fermentation tumultueuse: 8 jours à 18° 
- "secondaire" : 15 jours à 21°
- garde à froid "pourrie":  2 jours à 8°
Le CO2 a été généré à 18° et un peu à 21°, et la bière a eu son niveau le plus bas en CO2 à 21° (car t° la plus chaude, à laquelle la saturation en CO2 résiduel est la plus basse: 0,84vol/vol selon le tableau). Puis garde à froid pas terrible, pendant laquelle il ne se génère en principe plus de CO2 car la fermentation est terminée et la levure en dormance, et la saturation ne peut pas avoir remonté car le fermenteur n'est pas sous pression.

* Cas 2:
- fermentation tumultueuse: 8 jours à 18° 
- "secondaire" : 15 jours à 21°
- garde à froid "ok":  4 jours à 3°
Le CO2 a été généré à 18° et un peu à 21°, et la bière a eu son niveau le plus bas en CO2 à 21° (pareil 0,84vol/vol). Puis bonne garde à froid mais la saturation ne peut pas avoir remonté car pas de pression.

Donc ressucrage identique, en théorie.
La seule explication à vos expériences, serait qu'il se génère encore du CO2 pendant la garde à froid: à 3° il peut y avoir plus de CO2 dans la bière qu'à 8°. Sauf qu'en principe il ne se crée plus de gaz à ces températures!  

Perso depuis que je fais des secondaires assez chaudes (pour être sûr d'avoir atteint l'atténuation max) je resucre à 6,2g/l au lieu de 7g/l avant, mais ça n'a en principe rien à voir avec le fait que je fasse des bonnes gardes à froid . Si je descends à 5g/l comme gamb, c'est trop plat...
avatar
Tofito

Messages : 726
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Gamb le Mer 16 Nov 2016 - 19:57

Ya une discussion sur brassam de la même teneur :
https://www.brassageamateur.com/forum/viewtopic.php?p=346667#p346667

Pour moi, le CO2 peut se dissoudre dans un liquide même si ce n'est pas sous pression. La gravité joue peut être ce rôle. J'ai le même comportement avec des Ale ou des Lager.

Je ne transfère pas pendant la fermentation, il y a donc du CO2 dans la partie sup du fermenteur.
Je sais pas pk du coup ...
avatar
Gamb

Messages : 932
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tofito le Mer 16 Nov 2016 - 21:02

Théoriquement il faut de la pression. 
Après peut-être qu'avec une grande surface d'échange c'est possible..? C'est d'ailleurs pour ça qu'en carbonatation forcée de fût on rempli avec la bière froide et qu'on secoue le fût une fois sous pression de CO2: ça augmente la surface d'échange. Conjugué avec la pression + température ça carbonate plus vite.
avatar
Tofito

Messages : 726
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Roux2Secours le Mer 16 Nov 2016 - 22:21

Il me semble avoir lu que le froid favorise le fait que le CO2 va se dissoudre plus facilement . Du coup sur une biere fermentée a 21 º qui a genere du gaz . La biere va etre super carbonatée sur une garde a 2 º et moins si tu la garde a 6 º.

Roux2Secours

Messages : 655
Date d'inscription : 28/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Tofito le Jeu 17 Nov 2016 - 9:41

Bein non RdS car c'est à 21° qu'elle élimine = dégaze beaucoup de CO2, qui ne peut théoriquement pas se re-dissoudre sans pression, même à 2 ou 6°.

Tiens j'ai une hypothèse par rapport à ce que rencontrent gamb et c2dric: 
Si leurs barboteurs étant bien remplis il faut une certaine pression pour dégazer, cela implique que la bière à 21° est plus saturée qu'elle devrait l'être à cette température mais sans pression (pas de barboteur).
Et cet "extra" de saturation se conserve dans la bière lors de la garde à froid car là sa capacité de saturation est supérieure même sans pression. Ce qui ferait qu'au resucrage il faut moins doser que ce qui est préconisé...
ça vaut ce que ça vaut...
avatar
Tofito

Messages : 726
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Gamb le Jeu 17 Nov 2016 - 10:10

Ouep Tofito, j'y avais pensé et c'est pas impossible qu'il y ai une légère pression pendant la tumultueuse.
avatar
Gamb

Messages : 932
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Roux2Secours le Jeu 17 Nov 2016 - 20:23

Merci tofito ! 
J'utilise d'ailleurs la temperature la plus basse préconisée par le levurier depuis mon premier brassin . Pour la pression dans un fermenteur , et au vu du couvercle plastique bien bombé pendant la tumultueuse , j'aurai tendance a dire qu'il y en a un minimum en presence de fermenteur .

Roux2Secours

Messages : 655
Date d'inscription : 28/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Gamb le Jeu 17 Nov 2016 - 20:30

Il faut pas grand chose en pression résultante pour carbo la bière :
http://www.pivarstvo.info/forum/files/carbonation_chart_171.jpg

Je pesne que Tofito a mis le doigt sur la meilleure piste.
Bien ouej Smile
avatar
Gamb

Messages : 932
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Roux2Secours le Ven 18 Nov 2016 - 21:32

Ton carre jaune c'est le resucrage ?

Roux2Secours

Messages : 655
Date d'inscription : 28/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Mer 23 Nov 2016 - 16:25

Bon je vois que ca se fait pas mal à l'expérience la quantité de sucre, j'ajusterai sur les prochains brassins.
Je voulais surtout éviter que tout se vide lors de l'ouverture de la bière (ou qu'elle soit trop plate).

Merci pour tous les compléments d'infos, je crois que j'ai fait un peu le tour de toutes mes questions pour ce 1er brassin Wink
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par C2dric le Mer 23 Nov 2016 - 18:35

Perfect. On attends tes retours !
avatar
C2dric

Messages : 995
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 44
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par baylozor le Jeu 24 Nov 2016 - 8:51

On attend surtout de goûter ! Smile
avatar
baylozor

Messages : 719
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 30
Localisation : Toulouse (chez les barons :))

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Jeu 24 Nov 2016 - 23:42

Ca va venir Wink
Je fais la garde à froid semaine prochaine puis 2-3 semaines de refermentation en bouteilles. Après j'organise un apéro !

Pour ceux qui auront la chance d'etre juges le 4/12, ils pourront la gouter en avant 1ere (j'ai embouteillé 2 bouteilles semaine dernière). Bon elle sera un peu trouble sans garde à froide mais le gout sera là Smile
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par romain&romain le Lun 16 Oct 2017 - 20:05

Salut

J'ai une situation similaire à la photo de la dame jeanne

J'ai fait un dry hop sans chaussette avec 100G de pellets, du coup le sédiment remonte bien au dessus du robinet et je suis bien embêté.

J'hesite :

1. filtrer avec un filet (le meme que vous) : j'ai peur de rien attraper vu la taille minuscules des particules de houblons et de levure.
2. Aller chercher le sédiment à la louche et attendre 24h pour que ca retombe
3. Plonger un tuyau sterile et syphonner la bière en laissant le sédiment au fond.
4. Pencher la cuve 24h avant et extraire le sediment par le robinet (mais je perds des precieux litres au passage..)

Comment avez vous fait ?

Avez vous une suggestion ?

Merci

Romain&Romain
avatar
romain&romain

Messages : 32
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par fat freddy le Lun 16 Oct 2017 - 20:15

Solution n°3, le tranvaseur anti lie dit jumbo
avatar
fat freddy

Messages : 138
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Carlucet Lot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par teted'endive le Lun 16 Oct 2017 - 23:11

Nous on siphonne toujours à la bouche Vomito

Un bon tuyau pvc désinfecté, on aspire et c'est bon ! par transparence on peut voir à quel endroit positionner le bout du tuyau pour ne pas aspirer la merde au fond.

Après c'est toujours tendu pour connecter ensuite la canne de remplissage mais ca le fait Smile
avatar
teted'endive

Messages : 167
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas si fou que ça

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum