Adhésion 2018

Lun 4 Déc 2017 - 13:42 par Fantomas

Yo,

Pour votre renouvellement d'adhésion ou pour votre première inscription à l'association (5€ dans les deux cas), les FDM innovent pour vous permettre de se faire:

En ligne:


Commentaires: 0

S'inscrire à l'association Les Forces Du Malt - et puis c'est quoi cette asso?

Dim 6 Mar 2016 - 12:13 par punxrull (aka Trésor)

Pour ceux qui passeraient par hasard sur ce forum, petite explication sur ce que sont Les Forces Du Malt :

L'association Les Forces Du Malt est une association basée à Toulouse regroupant des …

Commentaires: 0


dry hop et cold crash

Aller en bas

dry hop et cold crash

Message par Tomulus le Jeu 15 Fév 2018 - 12:08

Petit questionnement du jour. Je compte faire un dry hop 100% pellets (première fois pour moi), sans chaussettes, avec un bon cold crash à la fin. Et du coup, j'aimerai embouteiller juste après le cold crash / dry hop.

J'ai quelques questions là dessus :
- est-ce que la température influe sur la qualité du dry hop (en gros, faire un dry hop pendant un cold crash) ? Vu que je compte faire 4j de dry hop et 3j de cold crash, ça ne laisserai pas beaucoup de temps de dry hop à température ambiante.
- pour celles et ceux qui font des cold crash, est-ce que vous diminué la dose de sucre au resucrage ? Vu que les calculateurs de sucre prennent en compte la température, j'ai jamais su savoir si c'était la température lors de l'ajout du sucre ou la température de refermentation (ambiante dans mon cas).
avatar
Tomulus

Messages : 463
Date d'inscription : 20/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Grew le Jeu 15 Fév 2018 - 13:14

Je me suis posé les mêmes questions que toi la semaine dernière. De ce que j'ai pu voir, l'extraction du houblon en dry hop est moins bonne à basse température.
Pour ce qui est du resucrage, si j'ai bien compris il faut prendre en compte la température de fermentation et pas la température lors de l'embouteillage (j'ai fait cette erreur au début, et la bière est plate).

Grew

Messages : 233
Date d'inscription : 27/07/2017
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tofito le Jeu 15 Fév 2018 - 13:32

DH vers les 15° pendant 4-5 jours, puis cold crash le plus froid possible pendant 2-3 jours c'est nickel. (en effet l'extraction des huiles essentielles du houblon se fait moins bien à froid)
Pour le transfert en cuve d'embouteillage, j'ai pris l'habitude de mettre une petite chaussette en collant (=filtration fine) au bout du tuyau de transfer... comme ça si malencontreusement qqs bouts de pellet passent, ils ne se retrouvent pas à l'embouteillage.

Pour ta question sur le ressucrage, c'est la température maximale durant la phase de fermentation/garde-"secondaire" qu'il faut prendre en compte, car à pression atmosphérique le CO2 dégazé à 20° ne peut pas re-rentrer dans la bière même à 3°.
Bref, sucre au taux normal, éventuellement un poil en dessous...
avatar
Tofito

Messages : 930
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tomulus le Jeu 15 Fév 2018 - 19:06

parfais, merci pour vos réponses.

j'ai un petit filtre à mettre au bout de l'auto-siphon (je ne trouve plus le lien), ça marche plutôt bien
avatar
Tomulus

Messages : 463
Date d'inscription : 20/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Fantomas le Jeu 15 Fév 2018 - 21:13

Tofito a écrit:
Pour le transfert en cuve d'embouteillage, j'ai pris l'habitude de mettre une petite chaussette en collant (=filtration fine) au bout du tuyau de transfer... comme ça si malencontreusement qqs bouts de pellet passent, ils ne se retrouvent pas à l'embouteillage.

J'ai commandé cet appareil pour mes futurs transferts en cuve d'embouteillage, pas reçu encore.

_________________
Brewed with passion, drank with pride.
https://www.facebook.com/TotsBrewery/
avatar
Fantomas
Admin

Messages : 1642
Date d'inscription : 24/04/2015
Localisation : Au bout du rouleau.

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Fantomas le Jeu 15 Fév 2018 - 23:28

Et pour la température de dry hop, très bonne "exbièrence" ici :
http://brulosophy.com/2016/01/18/dry-hop-temperature-warm-vs-cool-exbeeriment-results/

_________________
Brewed with passion, drank with pride.
https://www.facebook.com/TotsBrewery/
avatar
Fantomas
Admin

Messages : 1642
Date d'inscription : 24/04/2015
Localisation : Au bout du rouleau.

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tomulus le Ven 16 Fév 2018 - 10:07

Fantomas a écrit:
Tofito a écrit:
Pour le transfert en cuve d'embouteillage, j'ai pris l'habitude de mettre une petite chaussette en collant (=filtration fine) au bout du tuyau de transfer... comme ça si malencontreusement qqs bouts de pellet passent, ils ne se retrouvent pas à l'embouteillage.

J'ai commandé cet appareil pour mes futurs transferts en cuve d'embouteillage, pas reçu encore.
c'est celui-là même que j'ai. C'est pas de très bonne facture, des fois ça rentre dans le tube du jumbo, des fois non. Mais quand ça marche, ça fait bien le taff.
avatar
Tomulus

Messages : 463
Date d'inscription : 20/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tomulus le Dim 18 Fév 2018 - 17:18

petit question avant de lancer le dry hop.

D'habitude, avec des cônes, je transvase avant le dry hop, en déposant les cônes au fond du seau qui recevra la bière. Mais pour les pellets, est-ce que j'ai besoin de transvaser ? Ils vont rapidement se dissoudre tout seul ?
avatar
Tomulus

Messages : 463
Date d'inscription : 20/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Dim 18 Fév 2018 - 20:24

Moi je balance tout direct

A l'arrivée ça fait un dépot supplémentaire au fond de la cuve, sans importance si tu siphonnes
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par C2dric le Dim 18 Fév 2018 - 21:14

Moi, je transfère, pour ne pas laisser trop longtemps le dépôt en contact avec la bière. Surtout que chez moi, il y'a souvent des résidus de pellets provenant de la cuisson.
Et çà me permet de commencer à clarifier ma bière.
Mais c'est plus une question de style, je pense.
avatar
C2dric

Messages : 1249
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 45
Localisation : Toulouse (Papus)

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Mer 16 Mai 2018 - 11:07

Salut

Avez vous expérimenté plusieurs dry hops consécutifs ?

Avez vous constaté des effets sur les arômes ?

Il faut dry hopper en chaussette et la retirer au changement de dry hop ?

Ça ne fait pas monter l'amertume ?

Merci

Romain
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Fantomas le Mer 16 Mai 2018 - 12:53

Non jamais expérimenté, mais par contre je ne m’embête plus (à tort peut-être?) avec des chaussettes pour tout ajout.

Les houblons de dry hop ne sont pas sensés faire monter l'amertume, juste donner des aromatiques.

_________________
Brewed with passion, drank with pride.
https://www.facebook.com/TotsBrewery/
avatar
Fantomas
Admin

Messages : 1642
Date d'inscription : 24/04/2015
Localisation : Au bout du rouleau.

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tomulus le Mer 16 Mai 2018 - 13:09

Flo de la houblonnière a expérimenté les triple dry hop. À première vue, ça serait un peu herbeux. Pour lutter contre ça, il a raccourci la durée et fais des dh à trois températures différentes (baisse constante). J'ai pas goûté, mais ça semble porter ses fruits.

Sinon, l'atout de base est le premier dh pendant la tumultueuse pour la fameuse bio transformation. Mais il faut bien choisir sa levure.
avatar
Tomulus

Messages : 463
Date d'inscription : 20/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Ven 1 Juin 2018 - 11:26

Salut

Sur un hop stand à 65deg pdt 20 mins, est ce que vous retirez le houblon après le hop stand ou vous le laissez dans la cuve de fermentation ?

Merci

Suis en train de brasser, réponse urgente souhaitée !! flower flower flower
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Gamb le Ven 1 Juin 2018 - 12:10

Salut

Tu refroidis en fermenteur ou ds la cuve ébu ? Il faut, idéalement, séparer ce houblonnage du mout, au même titre que les houblonnages qui ont été mis durant l'ébu.

Bon brassin (ou nettoyage suivant l'heure)
avatar
Gamb

Messages : 1075
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Ven 1 Juin 2018 - 12:36

je refroidis dans le fermenteur

Mes houblons d'ébu restent dans la cuve après whirlpool

Séparer ce houblonnage du mout ? donc les faire infuser en chaussette (c'est pellets) ?

Je hop stand ds 1h
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Gamb le Ven 1 Juin 2018 - 12:40

Si tu peux, le mieux, je pense est de refroidir dans la cuve ébu, faire un whirlpool au début du hopstand puis transférer le mout dans le fermenteur à la fin du hopstand.

Pelet et chaussette, je pense pas que ça aille ensemble mais je n'ai pas testé. Ca retiendra peut être les plus gros débris.
avatar
Gamb

Messages : 1075
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Ven 1 Juin 2018 - 12:58

Ok je vais faire un écart sur mon process

Je tente refroidissement en cuve et hop stand en cuve

Si tu peux rester connecté si je suis en galère..
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Gamb le Ven 1 Juin 2018 - 13:00

Si tu brasses dehors, couvre le mout une fois qu'il est moitié refroidit, c'est plus prudent.
avatar
Gamb

Messages : 1075
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Ven 1 Juin 2018 - 13:10

Yes

Tu mettrais combien de Citra en hop stand pour 30L de mout ? Sachant que j'essaye d'avoir le moins d amertume possible sur ce brassin (j'ai constaté que hop stand et dry hop amenaient qd meme un peu d'IBU)
J'ai mis 8g Citra 60mins et 20g Citra 20mins
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Gamb le Ven 1 Juin 2018 - 13:16

Entre 0.5 et 1g/L suivant le type de bière

Normalement pas d'IBU car l’isomérisation ne se fait pas à ces températures.
avatar
Gamb

Messages : 1075
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tofito le Ven 1 Juin 2018 - 14:01

En théorie y'a pas d'isomérisation, mais en pratique tout houblonnage amène une amertume... plus ou moins forte (fonction des AA apportés) et plus ou moins durable (selon le type de houblonnage).

avatar
Tofito

Messages : 930
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Gamb le Ven 1 Juin 2018 - 14:08

Mais quel ordre de grandeur ? des dixièmes IBU ou beaucoup plus ?
avatar
Gamb

Messages : 1075
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Ven 1 Juin 2018 - 14:17

de ce que j'ai constaté je dirais quelques unités IBU

Moi j'ai pas fait gaffe je suis descendu à 55degs

Du coup je rechauffe (avantage du hop stand en cuve Wink
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Fantomas le Ven 1 Juin 2018 - 15:01

Alors réchauffer le mout en cours de refroidissement de 55c à 65c pour faire un hop stand voilà quelque chose que je ne ferais pas.
Quitter la tranche 30/85c au plus vite, voilà mon but après l'ébullition.

_________________
Brewed with passion, drank with pride.
https://www.facebook.com/TotsBrewery/
avatar
Fantomas
Admin

Messages : 1642
Date d'inscription : 24/04/2015
Localisation : Au bout du rouleau.

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Gamb le Ven 1 Juin 2018 - 15:04

Oui, autant infuser à 55°C si on a raté la fenêtre idéale.
avatar
Gamb

Messages : 1075
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Revel

http://Gamb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Ven 1 Juin 2018 - 15:08

too late

C'est parti au fridge... verdict en juillet BigGrin

Merci pour votre aide Santé
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tomulus le Jeu 28 Juin 2018 - 12:32

Un petit retour sur ma dernière "expérience". J'ai fait un keg en carb forcé, en sortie de DH et cold crash. La bière a été bu 5j après, durée la plus courte pour moi entre dry hop et consommation du produit, d'habitude c'est plus une dizaine de jours minimum.
Vu que j'étais assez short en temps, j'ai fait un dry hop de 2j avec un cold crash de 2j. 50g Citra (2015) et 50g amarillo (2017), pour 20L.

Résultat pour cette consommation rapide : augmentation drastique de l'amertume par rapport au goût avant dry hop. Pas dérangeant, puisque bien balancé au niveau des aromatiques. Au passage, première fois que je faisais une IPA en "trafiquant" mon eau, résultat plus que positif.

Quoi retirer de tout ça ? Et bah juste que pour moi, ça confirme que le DH apporte de l'amertume. Cependant, cette amertume est très volatile, encore plus que les aromatiques apporté par ce même DH.
Avez-vous des retours similaires ?
avatar
Tomulus

Messages : 463
Date d'inscription : 20/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Jeu 28 Juin 2018 - 14:44

Intéressant... moi je n'ai pas constaté la volatilité de l'amertume (malheureusement...)
Tu as trafiqué ton eau comment ? Moi je rajoute 2ml d'acide phosphorique (pour 20L) à l’empâtage et également sur l'eau de rinçage. J'ai constaté une amélioration significative sur le produit finale.
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tomulus le Jeu 28 Juin 2018 - 16:48

ce n'est pas l'amertume en général qui est volatile (enfin un peu quand même), juste l'amertume apporté par un DH qui me parait l'être.

Pour le trafic de l'eau, je ne l'ai pas sous la main, je reviendrai avec la recette
avatar
Tomulus

Messages : 463
Date d'inscription : 20/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par romain&romain le Mer 11 Juil 2018 - 9:55

Salut

Sur un brassin en fermentation dont l'amertume est trop montée suite à DH trop musclé, auriez vous une astuce pour tenter faire baisser l'amertume ? Forcer sur le sucre à l'embouteillage ? Couper à l'eau bounce  ? Couper avec un autre mout Shocked ?

Merci

R
avatar
romain&romain

Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 38
Localisation : Toulouse Patte d'Oie

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Tofito le Mer 11 Juil 2018 - 14:10

Rajouter du lactose... ça augmente le corps de la bière et diminue donc un peu la perception de l'amertume. Mais bon rien de miraculeux si c'est vraiment trop amer...
Si c'est une amertume venant d'un trop gros DH, tu peux aussi attendre qqs mois avant de la boire... mais avec l'amertume "volatile" tu perdras aussi une partie du parfum apporté par le DH.
avatar
Tofito

Messages : 930
Date d'inscription : 03/04/2015
Localisation : les Péhos

Revenir en haut Aller en bas

Re: dry hop et cold crash

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum